L’hôtel Le Royal Lyon et la ville Lumière : une histoire de passionnés

En 1895, les frères Louis et Auguste Lumière tournent le tout premier film de l’histoire du cinéma “La Sortie des usines Lumière à Lyon”. A cette même époque, débute la construction de l’hôtel Royal à  l’angle de la place Bellecour.  Deux  très belles histoires intimement associées à l’évolution de la ville des Lumières.

Place Bellecour à Lyon face à l'Hôtel Le Royal LyonFaire la lumière sur ces naissances communes

Voilà près de 150 ans que le nom de Lumière est étroitement associé à la ville de LyonEn 1870, la famille Lumière, fuyant la menace prussienne, quitte Besançon où elle séjournait à côté de la maison natale de Victor Hugo et s’installe dans la cité de la soie.

Les deux fils Auguste et Louis sont scolarisés à l’école de La Martinière où sont formés les futurs cadres de l’industrie naissante. Ils ont hérité de leur père la passion de la photographie et créent, avant d’avoir trente ans, une usine de fabrication de plaques photographiques dans la banlieue lyonnaise, à Monplaisir.

C’est le début d’une superbe épopée industrielle, artistique et humaine. Les deux frères et les deux sœurs Lumière épousent les deux sœurs et les deux frères de la famille Winkler, brasseurs lyonnais réputés.

Auguste et Louis deviennent célèbres en France et dans le monde par leur invention du cinématographe. En 1895 ils projettent, dans une salle à Paris, leur premier film où la foule déambule dans les rues, où la locomotive semble foncer sur le public !

C’est à cette même époque qu’est entreprise la construction de l’hôtel Le Royal Lyon face à la place Bellecour.

En témoigne ce film, tourné en 1898, où l’on aperçoit les échafaudages du futur établissement hôtelier.  La foule des piétons et des voitures à cheval, se pressent, chacun vaquant à ses occupations ordinaires.

C’est une naissance commune pour prendre la lumière.

VIDEO

Un hôtel en plein centre de Lyon pour fêter les lumières

On devine combien ce lieu emblématique de l’hôtel, proche des collines de Fourvière et de la Croix-Rousse, est devenu l’épicentre de la vie industrielle, sociale, artistique… de la ville !

La naissance de la fête des Lumières

Au 17 ème siècle, la Vierge Marie fut implorée par les autorités religieuses pour arrêter une terrible épidémie de peste. La commémoration annuelle de cet évènement le jour du 8 décembre a débuté vers 1850 par l’illumination des fenêtres avec de petites bougies.

Les forts liens des habitants avec leur ville ont conduit au maintien de cette tradition. En 1989, cette célébration est devenue la Fête des lumières : aux petites bougies s’est ajoutée l’illumination des principaux bâtiments historiques du centre-ville.

Ce sont dorénavant 4 jours pendant lesquels nombreux touristes du monde entier viennent découvrir de fabuleuses créations lumineuses.

L‘Hôtel Le Royal contribue à cet extraordinaire et merveilleux scénario de l’embellissement et du rêve.

En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant” Nelson Mandela

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s