L’hôtel Le Royal Lyon se met à table et participe au Refugee Food Festival

L’hôtel Le Royal Lyon  qui abrite l’Ecole de Cuisine Gourmets de l’Institut Paul Bocuse, a invité un jeune cuisinier, réfugié albanais, Armand Hasanpapaj dans le cadre du Refugee Food Festival en juin 2019.

Le Refugee Food Festival, un rendez-vous culinaire inédit à l’Hôtel Le  Royal Lyon

Le Refugee Food Festival est devenu un rendez-vous culinaire incontournable depuis maintenant 3 ans : des restaurants gastronomiques et des cantines branchées confient leurs cuisines à des chefs réfugiésObjectif : faire évoluer la perception sur les personnes réfugiées et accompagner les cuisiniers dans leur insertion professionnelle.

Ce jeune chef de 23 ans a créé et préparé un menu inédit avec sa mère Fatime Hasanpapaj qui était pâtissière en Albanie. Il a également travaillé en collaboration avec Eugénie Guillermin, une cheffe formatrice à l’Institut Paul Bocuse.

L’hôtel Le Royal Lyon invite un cuisinier, réfugié albanais, Armand Hasanpapaj

A la découverte de la cuisine albanaise d’Armand Hasanpapaj

Arrivé en France avec sa famille un jour pluvieux du mois de décembre, il y a 6 ans comme réfugié politique, sans papier, Armand Hasanpapaj rêvait de devenir chorégraphe. La vie en a décidé autrement et celui qui fut pendant 10 ans danseur folklorique, a changé de voie et s’est réfugié dans la cuisine avec la même passion que celle qui l’animait quand il dansait. 

Avec force et obstination, il a appris le français et s’est formé à la cuisine. Ce jeune chef, actuellement en 2ème année de BTS hôtellerie-restauration, a notamment réalisé de nombreux stages chez des chefs étoilés comme Christophe Roure du restaurant le Neuvième Art ou avec avec Mathieu Vianney à la Mère Brazier.

“Le bonheur est dans la cuisine”, c’est Paul Bocuse qui le dit et Armand ne peut être qu’en accord avec cette maxime ! Lors du repas qu’il a cuisiné , Armand s’est entouré de sa maman qui a confectionné le dessert. Un beau moment pour tous les deux  et l’occasion de se retrouver même si à la maison, c’est toujours Fatime qui cuisine !

Il a également collaboré avec la cheffe de l’Institut Paul Bocuse, Eugénie Guillermin. C’est un menu à 6 mains qu’ils ont concocté  pour nous faire voyager et découvrir les saveurs et les senteurs albanaises.

Un voyage des senteurs pour éveiller les papilles

« Lyon est une ville qui donne faim » a dit également Paul Bocuse et sans doute c’est une belle façon de lui rendre hommage !

L’hôtel Le Royal Lyon participe au Refugee Food FestivalTout a commencé avec un Duo de Byrek, un sorte de samoussa, dont la pâte est une réalisation maison, ressemblant à des feuilles de brick. Ce duo est farci de tomates, d’épinards et de condiments et croustille dans la bouche.

En entrée, Armand a choisi de faire des boulettes de Qofte, des spécialités albanaises. Ce sont des kefta de boeuf aux épices, servis avec un bouillon épicé et des chips d’oignon.

Après le plat principal, Armand a choisi avec la cheffe Eugénie de faire de l’agneau. C’est une viande de fête en Albanie qui est un pays à 90 % musulman. Un agneau travaillé en 2 façons avec d’un côté une noisette d’agneau rôtie et à côté un effilochée d’agneau. Eugénie Guillermin a marié l’agneau avec une purée de pommes de terre et des petits légumes croquants du jardin (carottes, petits pois, asperges, poireaux)

En pré-dessert, les convives ont pu déguster un Tollumba au sirop de citron. C’est un peu comme des churros que l’on plonge dans un sirop de citron, accompagnés d’une crème vanillée, fouettée et parsemée de zests de citron. 

Pour le dessert, Fatime Hasanpapaj a réalisé un Baklava aux noix et sirop de vanille. Un Baklava avec 42 couches de feuilles de pâte très  fines et qui nécessite 3 heures de cuisson avant d’être recouvert d’un sirop de vanille. Les convives ont d’ailleurs supplié Fatime d’ouvrir une pâtisserie en France pour se régaler au quotidien de ses gâteaux ! 

Au final, Armand a souhaité réaliser un repas typique albanais qu’un voyageur curieux pourrait retrouver en allant visiter son pays. Des plats renommés et représentatifs.      A la rentrée en septembre, il est inscrit en Licence produits du terroir, souhaitons-lui bonne chance pour la suite de sa carrière ! 

En attendant venez découvrir au quotidien la cuisine de l’Ecole de Cuisine Gourmets de l’Institut Paul Bocuse dans notre hôtel ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s